Aller au contenu principal

L’auteur

portrait StéphaneJe suis né le 8 octobre 1968 au delà de l’Océan, à Montréal. J’ai vécu toute mon enfance dans le pays de Lamballe avant de le quitter pour poursuivre des études d’histoire à Brest puis à Rennes jusqu’en maîtrise. Et puis le grand bain de la vie professionnelle, du lobbying pour l’Enseignement catholique en Pays de la Loire, une première fonction d’attaché parlementaire au Parlement européen puis de Directeur de cabinet à Luçon.

2004 : le grand changement, retour à Lamballe avec mon épouse et les cinq enfants grâce à Marc Le Fur, Député à l’Assemblée nationale, dont je deviens l’attaché parlementaire.

2007 : le grand saut, les Lamballais m’élisent Conseiller municipal à Lamballe et chef de file de l’opposition

2010 : les Bretons m’élisent Conseiller régional aux côtés de Bernadette Malgorn.

5 Commentaires leave one →
  1. vercucque guy permalien
    25 février 2010 23 h 04 mi

    Bonjour,
    Tous vos blogs reliés par des liens sont très bien. Mais pas toujours évidant d’imprimer photos ou articles (dommage pensons a ceux qui se posent des questions et qui n’ont pas internet)

    MERCI ET BRAVO A VOUS G U Y

  2. LECARPENTIER permalien
    22 juin 2010 17 h 29 mi

    Bonsoir M. De Sallier Dupin,

    Suite à la fête de la Musique et à certaines nuisances qu’elle a généré, j’ai écrit e-mail) à la Mairie de LAmballe pour faire part de mon mécontentement et poser certaines questions.

    Je vous fais suivre copie de ce mail pour info et en tant que membre de l’opposition vous demande de m’aider à obtenir réponse à certaines de mes questions.

    Sincères salutations

    L. LECARPENTIER

    Voici le courrier envoyé ce soir.

    OBJET : Programmation TECHNO FETE MUSIQUE

    Bonsoir,

    Grande colère qui augmente quand je découvre avec stuppeur sur le site officiel de la Ville de Lamballe la programmation "techno" au carrefour entre Bourg Hurel et Rue de Bouin.

    Nous y avons assisté au degré ZERO de la culture. Au degré infini de la barbarie et de la vulgarité. A noter une vision aux antipodes des valeurs que l’on veut promouvoir à savoir développement durable, lutte contre les nuisances, et santé tant mentale que physique.
    Je note d’ailleurs avec satisfaction que très peu de jeunes Lamballais ne semblaient goûter ce spectacle, pas même les heureux programmateurs de cette partie de la manifestation.
    Pour m’être approché des zombis acteurs de cette chose inommable, j’ai pu constater leur fort taux d’imprégnation alcoolique ainsi qu’autres substances illicites…et j’ai du nez sinon l’oeil.

    Questions au service culturel de la ville ainsi qu’aux élus :
    - Pourquoi ce choix d’un soit disant "genre musical" pourtant tant décrié
    - Quels critères de sélection pour ce groupe précisément?
    - Pourquoi à cet endroit?
    - La Fête de la Musique donne t’elle droit à infliger de telles nuisances
    - Qui a payé pour cette prestation? Alimentation électrique? Location Matériel?
    - Enfin, face à ce trouble majeur de l’ordre Public, j’ai du solliciter les forces de l’ordre. Les gendarmes ont fini par se déplacer…à 23h55. Quand à la Police Municipale, comment la joindre à une telle heure tardive. Comble du comble, nos Gardes Champêtres Municipaux ont fait un passage vers 23h45 sans même prendre la moindre mesure si ce n’est entrer en contact avec les personnes en cause sans même descendre de leur voiture. Face à mon incompréhension et mécontentement manifeste, sourire narquois et dérobade.

    Dernière requête :Par pitié, pas de techno dans le centre de Lamballe l’année prochaine ni jamais.
    TOLERANCE ZERO !!!

    Dans l’attente et l’espoir d’obtenir quelques réponses en particulier au sujet du financement, de la sélection et de l’attitude de nos policiers municipaux.

    Salutations

    • stephanedesallier permalien*
      2 juillet 2010 10 h 02 mi

      Merci pour votre petit mot. Pardonnez-moi pour mon retard dans la réponse.
      Il y a, me semble-t-il, deux solutions dans l’affaire que vous soulevez avec raison :
      La première consiste à ne pas programmer de musique techno et je ne suis pas loin de partager votre avis.
      La deuxième consiste à isoler l’éventuelle musique techno dans un lieu qui ne gène pas les riverains. (Pourquoi pas dans le jardin public) Je pourrais en faire la demande en Commission des affaires culturelles.

      Qu’en pensez vous ?

      Bien sincèrement

      Stéphane de SALLIER DUPIN
      06 79 68 58 89 (n’hésitez pas)

  3. GILLES BOULIN permalien
    14 novembre 2010 15 h 12 mi

    Communiqué du Comité Gavroche

    LE Comité Gavroche de Lamballe, tient à préciser qu’il est totalement étranger au fait que le garage de Monsieur Sallier-Dupin (père) ait été tagué dans la nuit du 13 au 14 novembre.
    Le Comité Gavroche dénonce, une nouvelle fois, les atteintes aux personnes et aux biens et réaffirme sa détermination à défendre les seuls débats menés démocratiquement et sans le moindre soupçon d’hypocrisie.
    Le Comité Gavroche n’agit qu’à visage découvert et réfute catégoriquement tout amalgame.

    GILLES BOULIN

    Président du Comité Gavroche

Rétroliens

  1. Pas de "démocratie musulmane" sans liberté religieuse | Chrétienté Info | Eglise Catholique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 32 followers

%d bloggers like this: