Bernadette MALGORN en visite à Kermené

« L’agro-alimentaire est le moteur de notre économie en Bretagne intérieure, il faut que la Région l’accompagne avec détermination » : voilà la conviction qui a amené Bernadette MALGORN, tête de liste de la Majorité présidentielle aux élections régionales, à l’usine de Kermené à Collinée, le vendredi 15 janvier.

Accompagnée de Sylvie GUIGNARD, tête de liste « Nouveau Centre » en Côtes d’Armor, et de Stéphane de SALLIER DUPIN, élu lamballais et candidat UMP sur la liste en Côtes d’Armor, Bernadette MALGORN a pu échanger avec un groupe de salariés de Kermené et leur Directeur Hervé Aubé, sur les enjeux d’un site agro-alimentaire comme celui de Collinée.

De nombreux sujets ont été abordés de façon très libre : le haut débit sécurisé pour les industriels en Bretagne intérieure, l’avenir de la filière « Veau », la question du travail des femmes, les conditions logistiques de transport et notamment la RN 164.

«  Je  pense  que  dans  un  monde  peuplé  de  7  milliards  d’habitants,  où  un  milliard  de  gens  ne  mangent  pas  à  leur  faim,  notre  pays,  l’Europe  et  la  Bretagne  –  première  région  agricole  et  agroalimentaire  –  ont  une  responsabilité  particulière.  Notre  région  doit  continuer  à  pouvoir  nourrir  nos  compatriotes  et  le  monde  entier,  mais  elle  doit  le  faire  dans  le  respect  de  l’environnement  et  je  pense  que  c’est  possible  »,  déclare  Bernadette  Malgorn.

Elle  explique  et  présente  son  projet  :  «  Je  respecte  le  monde  agricole,  je  respecte  tout  le  monde  des  associations  et  des  organisations  non  gouvernementales  environnementales.  Je  crois  qu’avec  eux  et  avec  les  collectivités  locales,  avec  les  pouvoirs  publics,  on  peut  avoir  un  nouveau  Pacte  en  Bretagne  entre  l’agriculture,  l’agroalimentaire  et  l’environnement.  »

«  Ici,  au  coeur  du  Méné,  on  se  rend  compte  du  manque  d’accompagnement  du  développement  des  structures  logistiques  répondant  aux  besoins  des  entreprisesbretonnes.  J’ai  toujours  milité  pour  l’achèvement  de  la  «  route  de  l’agroalimentaire  »  du  centre  Bretagne  –  de  Montauban‐de‐Bretagne  à  Châteaulin.  J’ai  bien  senti  qu’il  persistait  un  problème  quant  à  la  logistique  et  ma  volonté  d’accélérer  notamment  la  mise  à  2X2  voies  de  a  RN164  améliorera  les  conditions  de  transport  des  produits  et  renforcera  la  place  de  la  Bretagne  sur  le  marché  industriel  natinal  et  européen.  Je  souhaite  que  notre  région  retrouve  son  équilibre  en  se  basant  sur  un  modèle  économique  rassembleur,  créatif  et  ambitieux  »,  propose  Bernadette  Malgorn.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s