Débat d’orientation budgétaire 2010

Ce débat d’orientation budgétaire appelle quelques réflexions de la part de l’opposition.

Commençons par quelques réflexions positives.

  • Nous voulons d’abord souligner la qualité du document qui nous a été fourni et qui tend à s’aligner sur le document que nous fourni la communauté de communes pour le débat d’orientation budgétaire. C’est un bon point.
  • Deuxième bon point : la faible évolution des intérêts de la dette. Mais il faut admettre que cette faible évolution est liée au contexte général, aux taux faibles, et que demain, cette évolution peut partir dans l’autre sens. Elle déstabiliserait alors notre budget. Nous renouvelons notre appel à la vigilance, notamment quant à l’évolution de nos emprunts structurés, nos emprunts toxiques, qui, au-delà de leur faible qualité éthique, pourraient se révéler dangereux.
  • Sous l’angle des charges générales, nous saluons les efforts du personnel pour réduire ces charges bien que nous regrettions toujours la suppression du ramassage des déchets verts qui était un service concret rendu à nos concitoyens.
  • Enfin, on nous présente une stabilisation de charges de personnel en raison des départs à la retraite et de l’enclenchement de la mutualisation. Nous n’ergoterons pas sur la croissance de ces charges constatées au compte administratif en prenant en compte l’argument du report des charges de 2008. En revanche, nous restons persuadés qu’il faut profiter de la mutualisation pour aller plus loin et plus vite dans la baisse des charges de personnel.

Un point négatif reste à souligner

  • L’encourt de la dette qu’on nous présente comme maîtrisée a dans les faits augmenté de 800 000 euros pour atteindre 24 780 000 euros.
  • Nous recevons l’argument du plan de relance gouvernemental dont s’est félicité récemment le Maire de Lamballe dans la presse en soulignant notamment le dispositif lié au FCTVA
  • Nous renouvelons néanmoins la réflexion qui est la nôtre depuis le début du mandat. Avec près de 25 millions d’euros de dette, nous finançons notre confort d’aujourd’hui sur l’impôt que verserons les Lamballais dans dix ans. La démarche est paradoxale puisque la démarche de développement durable dans laquelle nous nous engageons prévoit que nous préservions les chances de développement des générations à venir. Nous souhaitons que le BP 2010 n’accroisse pas de nouveau cet encourt de la dette. Comme le précise la note de débat d’orientation budgétaire, notre réflexion est valable à tous les échelons de la puissance publique. Il serait désastreux qu’après avoir vécu, la crise de 2000, liée à la Bulle internet,  la crise de 2009 à cause de la bulle immobilière, nous vivions une troisième crise, comme nous le voyons en Grèce, liée à la bulle des finances publiques à tous les niveaux de la puissance publiques.

En ce qui concerne le Budget 2010.

  • Nous nous réjouissons que la Ville tienne compte des déclarations que nous avons faites en mai 2009 sur la nécessaire égalité des familles lamballaises face aux prix du repas à la cantine
  • Nous notons la baisse prévue des dotations de l’Etat notamment liée aux difficultés de l’INSEE à afficher clairement les chiffres de la population. Au regard des prévisions qui nous sont proposées, cette situation devrait durer deux ans avant que la Ville ne bénéficie de la croissance de sa population.
  • Nous souhaitons donc que, au regard d’une situation qu’on nous annonce comme temporaire, la Ville accentue ses efforts d’économies de fonctionnement, et qu’elle ne prenne pas de décisions définitives quant à une éventuelle augmentation de la fiscalité. Augmenter l’impôt dans une année de relance serait en effet paradoxal. Cela reviendrait à accroître la dépense publique pour accompagner la relance en ponctionnant les contribuables avec pour effet d’accroître la gène financière des familles et de freiner la relance en freinant la consommation.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s