Endettement, intercommunalité, Economie : l’opposition répond au Maire

Les Conseillers municipaux Stéphane de SALLIER DUPIN et Jean-Luc GUYMARD répondent aux propos de Loïc CAURET dans l’édition du mardi 18 juin.

« M. Le Maire se fait de plus en plus chatouilleux. » déclarent les deux conseillers municipaux de l’opposition. « Précipitation inadéquat et affirmations péremptoires » assène ainsi le Maire en réagissant aux propos de Jean-Luc GUYMARD, samedi dernier.

« Reprenons les points du débat avec sérénité » répondent Stéphane de SALLIER DUPIN et Jean-Luc GUYMARD.

« « L’endettement, une habitude de commentaires » affirme le Maire. « L’endettement, une habitude de gestion » répondons nous, avec plus de 25 millions d’euros d’encours de la dette et un très triste classement au palmarès des villes bretonnes les plus endettées. Le Maire nous explique dans la même phrase que l’encours de la dette a baissé en 2012 – naturellement par rapport à 2011 –  et qu’il se situe au niveau de 2011. Comment l’encours a-t-il pu à la fois baisser et stagner ? N’est-ce-pas contradictoire ?  Dans tous les cas, une dette, cela se rembourse toujours un jour.» commentent les deux conseillers de l’opposition.

« Quant au soi-disant débat sur le nombre de conseillers communautaires, il s’apparentait surtout à un petit arrangement entre amis, d’où notre volonté de ne pas participer à cela ». poursuivent-ils.

« L’économie enfin. Le Maire nous explique que la création de l’activité économique est de la responsabilité des chefs d’entreprise et non pas des élus. Soit. L’aveu est néanmoins surprenant car, si l’activité économique dépend bien des chefs d’entreprise et des salariés, faut-il encore que les élus encouragent les entrepreneurs par une fiscalité modérée, des règles d’urbanisme stimulant le développement et une réelle stratégie d’attractivité. Selon nous, il y a là de réelles marges de progrès et des leviers à activer. De qui cela peut-il dépendre si ce n’est des élus locaux ? » ajoutent Stéphane de SALLIER DUPIN et Jean-Luc GUYMARD.

« Que le Maire ne se précipite donc pas dans la polémique et attendons donc le Conseil municipal pour avoir le plaisir de débattre sereinement. Qu’il se rassure, le débat démocratique viendra en son temps. » concluent les deux conseillers municipaux de l’opposition.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s