Réunion publique avec Bernard Debré, lundi 24 février. Discours

LUNDI 24 FEVRIER 2014

Introduction

Bonsoir à tous et à chacun d’entre vous et merci d’être venu nous rejoindre à l’occasion de cette visite de Bernard DEBRE.

Ce soir, nous sommes en famille, et nous avons le plaisir d’élargir la famille à Marc LE FUR, notre Député et vice-président de l’Assemblée nationale, et à Bernard DEBRE, Député de Paris, Ancien Ministre, ancien Maire d’Amboise, et chirurgien dont la renommée a dépassé la muraille de Chine. Ce n’est pas la première fois que nous recevons Bernard DEBRE à Lamballe. La dernière fois, c’était également dans cette même salle. Mais il est vrai que Bernard DEBRE a un lien singulier qui le relie à Lamballe au quotidien. Ce lien, c’est son collaborateur : Nicolas Lormel qui habite sur la route d’Andel.

Ce soir, M.M. les parlementaires, vous faites partie de l’équipe de Lamball’avenir, c’est pourquoi j’ai le plaisir de vous offrir le badge de l’équipe. L’esprit d’équipe, c’est important pour nous. C’est donc important de vous y accueillir. C’est aussi une façon de vous remercier. C’est Nicolas qui va vous remettre ce badge.

Illustration des visites de l’après-midi

Qu’avons-nous fait cette après-midi ? Et bien nous avons fait campagne ! Nous avons rencontré des médecins généralistes du secteur afin de faire le point de nos structures d’accueil pour les patients.

Mais nous avons également fait campagne à la campagne.

Nous avons voulu vous montrez, cher Bernard, ce qui fait notre fierté, notre capacité de production agricole, notre technologie dans ce domaine et les jeunes agriculteurs qui prennent des initiatives pour que notre pays de Lamballe reste encore longtemps une terre d’excellence agricole. Notre cœur de métier, c’est l’agriculture et l’agroalimentaire. Plus largement, notre métier, c’est la Haute technologie du vivant.

Nous avons rencontré Nicolas MORFOUASSE sur son exploitation laitière du Perray qui nous a montré à quel point on peut économiser l’énergie dans un cadre professionnel.

Nous avons rencontré la jeune équipe d’ANDELEC à ANDEL qui produit de l’énergie à partir de matière organique, en la méthanisant.

Pourquoi vous montrer cela cher Bernard, pour vous montrer que notre agriculture est toujours dans une logique de progrès avec les défis d’aujourd’hui et notamment la question énergétique. Notre fierté est dans ces jeunes entrepreneurs que nous voulons continuer à accompagner, protéger afin que leur activité prenne leur envol.

Etape de campagne

Vous arrivez à un moment de la campagne qui est un peu singulier.

Les listes ont été présentées. Je suis assez fier de l’équipe que nous avons su réunir. C’est une équipe de renouvellement et de rassemblement. Une moyenne d’âge de 49 ans du plus jeune qui a 22 ans à la plus âgée qui en a 70. 70% viennent du secteur privé et 30% viennent du secteur public. C’est une équipe aux multiples compétences tant professionnelles qu’associatives. C’est une bonne équipe pour Lamballe mais c’est avant tout un esprit d’équipe qui fait défaut à Lamballe depuis trop longtemps.

Les grandes lignes des programmes ont également été affichées et apparaissent alors les lignes de clivages et les insuffisances.

Nous avons voulu placer le gel du taux de l’impôt et le désendettement de la Ville en tête de nos préoccupations. Nous voulons changer de méthode. Nous voulons commencer par savoir de combien nous disposons pour savoir ce que nous pouvons dépenser et pas l’inverse.

Notre concurrent qui endette la ville depuis 19 ans et n’a de cesse d’accroître la pression fiscale a décidé d’adopter les positions que nous tenons depuis des mois. Dans le domaine financier, les Lamballais devront faire le choix entre l’original et le copie, entre celui qui dit aujourd’hui ce qu’il n’a jamais fait depuis 19 ans et ceux qui réclament de telles mesures depuis de très nombreuses années.

Comment allons-nous y arriver se demandent certains. Il faudra faire des économies. Nous donnerons l’exemple mais nous inviterons aussi les services à s’engager dans cette démarche d’économie. Dès je dis cela, j’entends la rumeur circuler. « Cela va être épouvantable. Ils vont être durs avec vous… ». Je veux m’adresser ce soir aux agents des services de la Ville pour leur dire trois choses.

  • Nous travaillons en équipe au sein de Lamball’avenir. Pour quelle raison ne continuerions nous pas à travailler avec vous dans le même esprit, un esprit qui valorise l’initiative et la prise de responsabilité ?
  • On veut vous faire peur en vous disant qu’il n’y aura pas de dialogue social. Croyez-vous que c’est vraiment ceux qui ponctuent leurs phrases du mot « dialogue social » qui le pratiquent le mieux ?
  • Croyez-vous enfin que c’est parce qu’on est socialiste qu’on est plus social que les autres ?
  • Au sein de l’équipe Lamball’avenir, nous travaillons dans la confiance. Demain, c’est dans le même esprit que nous voulons travailler avec vous.

Nous avons lancé en septembre l’idée de créer une pépinière d’entreprise. Là aussi, le Maire sortant proposera dès mercredi un produit dérivé de nos idées. Il proposera de subventionner les entreprises en prenant en charge une partie de leur loyer. Mais comme pour l’impôt, lorsque le maire sortant essaye de copier nos idées, il le fait l’état d’esprit qui l’anime depuis 19 ans : un p’tite subvention. Nous, avec Jean-Luc, nous savons que pour créer des emplois, il faut favoriser la naissance de nouveaux employeurs. Pour cela, nous voulons leur donner la possibilité d’être hébergés mais surtout d’être accompagnés dans leur démarche et de le faire ensemble au sein d’une vraie pépinière d’entreprise. Cette pépinière s’inscrira au cœur d’une vraie maison de l’entreprise où nous exposerons les métiers de notre territoires, où nous faciliterons toutes les actions à mener à l’étranger, quand on est entrepreneur et qu’on exporte, quand on est jeune et qu’on cherche un stage professionnel à l’étranger.

Pour le plan d’eau enfin, nous constatons une vraie divergence. Là où le Maire veut recréer le paysage de son enfance, un Gouessant circulant dans une zone humide et entouré de quelques mares (peut-être est-ce pour cela qu’il a laissé ce lieu magique s’envaser depuis 19 ans) nous voulons quant à nous sauvegarder le paysage de nos enfants, celui d’un vrai plan d’eau où on se promène avec ses grands-parents, où l’on fait du sport, où on s’arrête pour manger une glace. Nous voulons garder notre plan d’eau en respectant les normes en vigueur mais en gardant un paysage au plus près du plan crée par l’équipe de Fernand Labbé. Le Maire sortant nous fait croire qu’il n’y a qu’une seule solution. Ce n’est pas vrai. Alors, travaillons avec les riverains et les usagers pour faire de ce plan d’eau un vrai lieu de loisirs, de détente et d’animation gratuit et pour tous.

Je vais m’arrêter là pour que vous puissiez écouter nos invités.

Mais avant, je veux vous faire partager ce qui nous anime. Nous voulons sortir d’une période où des choses se sont faites avec une forme de pratique personnelle du pouvoir. Nous voulons redonner la parole aux Lamballais. La redonner à tous au sein du Conseil municipal, la redonner à tous en vous sondant régulièrement sur la qualité des services. La redonner à tous quand il faudra des choix d’investissement importants.

Ce n’est que comme cela que nous redonnerons à tous le gout de l’action publique et notamment aux plus jeunes. Nous voulons permettre aux plus jeunes d’être de vrais acteurs de la vie locale et non pas de simples consommateurs d’activité. Nous voulons un Conseil municipal d’enfants, nous voulons un service civique pour redonner le goût de l’entraide à chacun.

Merci à nos deux parlementaires d’être venu nous soutenir. J’ai la conviction que nous renouvèlerons la vie publique en renouvelant la vie locale. C’est le chemin que nous nous sommes tracés.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s