Ressourcerie : Ce n’est pas une opération blanche.

Les 8 élus de l’opposition lamballaise qui ont chacun déposé un recours devant le Tribunal administratif au sujet de l’achat du bâtiment situé 44, rue de Dinard, tiennent à apporter les précisions suivantes.

« Nous ne sommes pas hostiles au projet de ressourcerie. Nous contestons simplement la procédure et le prix d’achat du bâtiment situé 44, rue de Dinard. Nous regrettons ne pas avoir été informés du montant exact du prix des domaines et pensons que l’écart avec le prix d’achat est trop important » précisent les élus de l’opposition.

« En revanche, on ne peut pas dire que l’opération soit blanche pour Lamballe communauté car si Penthièvre actions versera bien un loyer d’un montant égal à la traite due par Lamballe communauté pour l’achat de ce bâtiment, il faut rappeler que Penthièvre actions perçoit également des subventions des collectivités du secteur, y compris Lamballe communauté, et que ces subventions servent également à payer le loyer. » poursuivent les élus de Lamball’avenir.

« Jusqu’ici Penthièvre actions recevait une aide des collectivités de l’ordre de 58 280 euros par an dans le cadre d’une convention de partenariat. Il a été prévu que l’association recevrait une aide supplémentaire de 40 000 € durant les deux premières années de fonctionnement du nouveau projet (Document de présentation du projet du 6 novembre 2013). Ainsi, avec ce projet, l’aide de Lamballe communauté est passée d’environ 16 500 € (2011) à 33 881 € (Budget prévisionnel 2014), tout cela dans l’attente du bon fonctionnement du projet. On ne peut donc pas dire que cette opération soit blanche. » ajoutent les élus.

« Lorsque nous avons demandé pourquoi Penthièvre actions n’achetait pas elle-même le bâtiment. On nous a répondu qu’elle n’était pas sûre de réussir. Par ailleurs, aucune étude alternative sérieuse ne nous a été présentée. Quant aux mois de perdus, rien n’empêche l’association de tester l’activité sur une plus petite échelle.  Notre action ne se situe néanmoins pas là mais dans l’absence d’affichage public du prix de domaine et dans l’écart de celui-ci avec le prix d’achat. En tant qu’élus, nous voulons plus de transparence. Il s’agit pour nous d’être garants de la bonne utilisation des deniers publics. » conclue l’opposition.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s