Pourquoi est-ce que j’ai choisi de parrainer Jean-François Copé ?

 

copeAu début de l’été, j’ai choisi de parrainer la candidature de Jean-François Copé à la primaire de la droite et du centre.

Ce choix est le fruit d’une mure réflexion. Je connais Jean-François depuis de nombreuses années et je connais sa détermination dans l’action et sa capacité à faire ce qu’il dit.

Dans son livre « Le sursaut français », Jean-François Copé aborde l’une des vraies questions que nous posent les Français : « Qu’est ce qui nous dit que vous ferez ce que vous promettez ? ». Cette défiance est la maladie qui ronge notre démocratie. Cette défiance, déjà présente et profonde avant 2012, est devenue béante avec le mandat de François Hollande.

J’adhère aux grands axes que propose Jean-François Copé :

  • Renforcer le rôle régalien de l’Etat : la justice, l’armée, la police, l’administration pénitentiaire…
  • Libérer notre économie des contraintes tatillonnes, fiscales et administratives, qui l’empêche de mener la compétition mondiale à chance égale avec les autres pays.
  • Arrêter de laisser dénigrer la Nation, notre culture et notre identité, et lutter avec la plus grande détermination contre ceux qui, par la force, veulent la détruire ou la soumettre.

J’adhère encore plus à la méthode qu’il propose :

Mettre dans le débat présidentiel les 15 ordonnances que le nouveau Gouvernement signera durant l’été 2017.

Une ordonnance émane de l’exécutif et a force de loi sans passer devant le Parlement. Elle permet d’aller vite et de répondre à situation d’urgence que vit la France dans tous les domaines.

Le Gouvernement nommé par le Président de la République sera autorisé à procéder par ordonnances par la nouvelle Assemblée nationale, dont la majorité aura été élue sur le contenu même des futures ordonnances. Les députés et les sénateurs auront la mission de contrôler leur exécution dès l’automne. Le cadre démocratique est ainsi respecté. C’est ainsi que gouverna le général de Gaulle durant le deuxième semestre de 1958 afin de faire les réformes nécessaires et nous permit alors de retrouver la confiance.

Jean-François Copé a des propositions concrètes de fond qui mérite l’attention de chacun mais il est surtout le seul à proposer une méthode qui garantit l’exécution rapide des promesses de campagne. C’est aujourd’hui essentiel.

Jean-François Copé sait ce qu’il veut pour la France mais il sait aussi comment le mettre en œuvre. L’un ne va pas sans l’autre si nous voulons rétablir la confiance et mener le redressement de la France.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s