Réaction au classement de Ouest-France sur l’impôt des communes

La comparaison de la fiscalité des villes publiées dans Ouest-France dimanche ne fait que confirmer ce que l’opposition lamballaise affirme depuis des mois. Nous sommes hélas dans le tierce de tête « toutes catégories » pour le poids du taux de l’impôt. Si cet impôt nous permettait de désendetter la Ville ! Mais non, nous sommes carrément le leader breton des villes les plus endettées parmi les 44 villes bretonnes les plus importantes, avec 2192 euros par habitant en 2010 et une augmentation de la dette de 14 % depuis 2008.
Lorsqu’une ville ne maîtrise pas sa dette en période de vache grasse, elle n’a plus aucune marge de manœuvre en période de vache maigre.
On nous annonce un impôt local moyen de 1453 euros par habitant pour un couple avec un enfant. C’est comparable aux communes de la couronne briochine, loin devant Lannion, Dinan et Loudéac et plus qu’à Nantes ou à Rennes où le foncier et le logement ont une toute autre valeur !
Mais rassurez-vous, lorsque la presse publie des informations comparatives entre les villes, sur les emprunts toxiques, la dette ou le poids de l’impôt, le Maire, comme lors du dernier conseil municipal du 11 octobre, nous affirme que « la presse ment ».

Publicités

Une réflexion sur “Réaction au classement de Ouest-France sur l’impôt des communes

  1. merci de bien vouloir me donner la précision suivanet : impôt local moyen à lamballe de 1453 Euros cela inclut-il taxe foncière et taxe d’habitation?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s