2012 : une année de courage, de justice et de fraternité

L’année 2011 a certainement marqué un tournant dans notre histoire européenne, française et lamballaise. Elle figurera dans notre livre d’histoire comme l’année durant laquelle l’Europe a pris conscience qu’elle n’était plus au centre du monde.
Si nous avons le sentiment de découvrir la « dictature des marchés », le phénomène économique et international que nous vivons est avant tout constitué de trois faits,
• la fin de l’empire américain et la naissance d’un monde multipolaire,
• la difficulté du vieux monde occidental à sortir d’une crise dont son endettement massif est parfois l’une des causes
• l’arrivée définitive de pays émergents qui font désormais la course en tête en nous laissant face à nos problèmes.
Après les « Trente glorieuses » n’avons-nous pas vécu les « trente insouciantes », ces années où l’on nous promettait la société des loisirs et durant lesquelles, l’on s’est souvent refusé à voir la réalité en face ? L’enjeu est aujourd’hui d’être capable de tenir la barre dans la tempête malgré un bateau fragilisé. Nous le devons à nos enfants.
Qu’est ce que cela veut dire ?
• Cela veut dire qu’il faudra rembourser l’argent que nous avons dépensé pendant trente ans sans se soucier des générations à venir.
• Cela veut dire que l’Etat doit faire des efforts de réductions de dépenses. Mais l’Etat étant le premier financeur des collectivités, celles-ci vont devoir participer à l’effort national. Il est terminé le temps où les efforts de réduction des frais de fonctionnement de l’Etat étaient immédiatement réduits à néant par les dépenses croissantes et parfois inconsidérées des collectivités.
Les années qui s’annoncent seront celles du courage. Mais le courage que nous appelons de nos vœux est celui des hommes et des femmes optimistes.
Nous avons des atouts :
• des atouts économiques comme notre agriculture et notre industrie lamballaise
• des atouts démographiques car nous avons des enfants plus que partout dans l’Union européenne. C’est pourquoi il faut continuer à encourager les familles.
Notre regard sur l’avenir est résolument optimiste comme celui du coureur qui, sur la ligne de départ, sait que la course sera rude mais que c’est dans l’effort que l’homme réalise les plus belles choses.
Toutes ces économies devront être justes pour être acceptées. Etre juste pour les hommes et les femmes d’aujourd’hui, être justes pour les hommes et les femmes de demain.
Nous vous souhaitons à tous
• Une année de fraternité, cette solidarité à laquelle s’ajoute une indispensable chaleur humaine.
• Une année de courage dans l’adversité, ce courage qui fait que certaines aventures collectives restent exemplaires dans l’histoire
• Une année durant laquelle chacun se réalisera en donnant le meilleur de soi-même.
Bonne santé à tous, bonne et belle année à vous et à votre famille.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s