« Achat du Haras : quel est le projet ? » s’interroge l’opposition

« L’Etat a décidé de vendre ses biens et de se désengager ainsi de la filière cheval. Si l’objectif de désengagement de l’Etat n’est pas nouveau, la vente, elle, est brutale. Le Haras fait partie du patrimoine lamballais. C’est une évidence. Que la Communauté de communes se porte acquéreur de ce bien situé au coeur de la Ville ? Pourquoi pas. Mais si la discussion porte actuellement sur le prix, il faut aussi que nous parlions de projet. » déclarent les élus de l’opposition au Conseil municipal de Lamballe
« Investir ? Oui, mais pour quoi faire ? Telle est la question à laquelle il n’est pas répondu. Si le Syndicat mixte du haras, Lamballe communauté, l’Office du Tourisme et le futur musée Mathurin Méheut occupent ou occuperont une partie du site, il n’investissent pas la totalité des 6 ha et des 9400 m² de bâtiment » poursuivent les élus de Lamball’avenir.,
« Si la valeur de ce bien et le prix auquel il peut être acheté méritent une négociation, on ne peut pas le faire sans projet concret, chiffré et cohérent. Nous avions proposé, par exemple, il y a deux ans, d’y intégrer une pépinière d’entreprises. Un bien inoccupé continue à représenter un coût d’entretien pour l’acheteur. C’est aussi l’occasion d’améliorer le projet du champ de foire. Tout cela doit être mis au débat. » concluent l’équipe menée par Stéphane de Sallier Dupin
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s