Un point sur le projet de maisons médicales.

 La Municipalité projette la création de deux maisons médicales à Lamballe : l’une rue Clémenceau, l’autre sur la place du champ de foire, dans un ensemble immobilier qui se situerait à la place de la caserne des pompiers.
Ces maisons médicales sont censées répondre à notre besoin de médecins. Cette réponse est, selon moi, nettement insuffisantes puisque de nombreux territoires qui disposent aujourd’hui de maisons de santé, sont en manque de médecins. La priorité, ce sont les médecins, pas forcément les murs pour les mettre. J’évoquerai avec vous les facteurs qui semblent décisifs pour obtenir l’installation de médecins dans un prochain mail.
Au sujet de la construction de ces maisons médicales, le montage est le suivant.
La SEMAEB – société d’économie mixte bretonne regroupant initialement les grandes collectivités bretonnes – achèterait le terrain de la rue Clemenceau, la caserne des pompiers et la parcelle Campan qui jouxte la caserne. Cette dernière se constitue d’un bâtiment qui jouxte la caserne, d’une cour avec portail et de l’Hôtel « Poulain de Mauny » qui se trouve dans un état épouvantable mais pour lequel les Bâtiments de France nous imposent de garder les murs afin de garder l’extérieur architectural. C’est un projet de plus de 10 millions d’euros.
Afin de permettre à la SEMAEB de revendre des locaux à un prix acceptable par les médecins, le Maire nous dit qu’il est nécessaire que Lamballe communauté participe à hauteur de 860 000 € et que la commune participe à hauteur de 350 000 €.
Il a fait voté la participation de Lamballe communauté et veut organiser la participation de la Ville sous la forme de l’achat à SEMAEB d’un partie de la parcelle Campan, l’Hôtel « Poulain de Mauny », pour 350 000 €.
Pour nous, ce projet présente trois réserves et objections.
  1. La SEMAEB est dans une situation très fragile. Les grandes collectivités s’en sont retirée comme le Conseil départemental des Côtes d’Armor. Seule la Région Bretagne garde une part importante pour la construction et la restauration des lycées. Mais celle-ci évoque la possibilité de réintégrer cette fonction en interne. Ainsi, nul ne connait l’avenir de la SEMAEB.
  2. des incertitudes demeurent avec les médecins qui ne semblent pas d’accord pour acheter mais plutôt pour louer à un tarif qui n’a pas fait l’objet d’un accord.
  3. L’achat de l’Hôtel « Poulain de Mauny » à 350 000 € est trop cher car les domaines estiment l’ensemble de la parcelle à environ 200 000 € et donc l’Hotel qui représente la moitié de cette parcelle à 100 000 €. Nous pourrions imaginer un achat à 100 000 € et une participation à hauteur de 250 000 € pour un projet solide, mais le montage nous semble bancale.
Voilà trois raisons qui nous amèneront à ne pas voter cette délibération.
Publicités

Une réflexion sur “Un point sur le projet de maisons médicales.

  1. je suis avec une grande attention la nonchalance des politiques lamballais au sujet du problème de santé. J’ai déjà écrit que la santé n’avait pas de couleur politique.
    La non prise en compte de ce sujet remonte à 2010 avec JM Toqué.
    JM a pris la présidence de PROCOM en 2012 et a ruiné sans santé et sa vie de famille pour ne pas avoir de désert médical à Lamballe. Il n’a reçu aucun soutien.
    Jusqu’à il y a 1 an, qu’ont fait les élus : RIEN. Depuis 1 an , ça balbutie sans voir le jour.
    Des mots, des mots mais très peu d’actes pour atteindre des objectifs à part nommer un cabinet de recrutement à 15k€ la passe. Lamballe est riche !!!!!!
    Il y a 1 an, le président de Lamballe Communauté claironnait lors de la réunion sur l’aménagement du champ de foire , je cite « j’entame une négociation pour l’achat de la zone du champ de foire et sans résultat, j’engage une procédure de d’expropriation, pour utilité publique ».
    Qu’en est il aujourd’hui ?
    * on botte en touche en donnant le bébé à la SAMAEB dont le principal actionnaire est la Région a 71,4% .
    * on s’arrange en catimini pour faire des rétrocessions assez floues entre les élus et la SAMAEB pour racheter 350k€ une ruine estimée très généreusement à 100k€ par les domaines, bizarre comme arrangements financiers !!!!
    * des praticiens ont demandé à intégrer une maison médicale mais vu les prix demandés, ont renoncé. Certains créent leurs propres structures, d’autres quittent Lamballe.
    Depuis des décennies, il n’y a plus d’activité dans les locaux Campan, rien n’ a été fait au niveau municipalité. Gérer c’est anticiper et comme de nombreuses villes voisines,Lamballe aurait sa maison médicale.
    Cette mascarade politique a assez duré. De nombreux lamballais sont sans médecin traitant. Cette situation est honteuse au niveau humanitaire. Plutôt que d’être réaliste, mieux vaut prendre l’argent du contribuable pour envoyer vers des pays lointains. On peut appeler ça : détournement de bien public.

    J’en oublie beaucoup , c’est une réaction à chaud mais je me pose la question, « que fait l’opposition ? je réponds RIEN . pardon, grave erreur « je m’abstiens » . L’abstention me rappelle Ponce Pilate : « je m’en lave les mains ».

    Tout comme beaucoup de lamballais , je n’ai pas honte de dire , quand on n’est pas d’accord , on vote CONTRE.

    Il en est d’autres projets de la municipalité qui ne sont pas sans rappeler l’affaire MEGA+.

    Qui paie ? les contribuables

    J’en termine avec la mutualisation où je partage l’avis de Geoffroy, 1% de gain n’est pas acceptable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s