Taxe GEMAPI : encore une nouvelle taxe !

Encore une nouvelle taxe

Tout le monde le pense et personne ne le dit : “Encore une nouvelle taxe”.

Voilà c’est dit. Comme si il n’y avait pas de raz-le-bol fiscal. Comme si il n’y avait pas de problèmes de pouvoir d’achat.

Question : comment faisions-nous avant ? Et bien on faisait avec les sous qu’on avait.

Pourquoi ne pas continuer comme cela ?

Un calcul bien opaque

Mais cette fois-ci le calcul de la taxe est bien différent.

Autrefois, on votait un taux. Ce n’était pas forcément très clair pour tout le monde mais on pouvait faire le calcul.

Là on vote un montant, charge à l’Etat de répartir la perception du montant de cette taxe additionnelle sur plusieurs taxes :

  • La taxe d’habitation
  • La taxe sur le foncier bâti
  • la Cotisation foncière des entreprises

Certes, c’est une façon de contrôler que la recette ne soit pas supérieure aux besoins prévus au budget.

Mais le contribuable qui ne comprenait déjà pas grand chose n’y comprend désormais plus rien. Quand le citoyen ne comprend plus ce qu’il paye comme contribuable, ce n’est pas sain.

Un choix bien singulier de taxes sujettes à ces taxes additionnelles.

Pourquoi le choix d’adosser cette taxe additionnelle à ces taxes existantes ?

  • Pourquoi alourdir le poids qui pèse sur les entreprises en alourdissant la CFE ?
  • Pourquoi l’adosser à la taxe d’habitation qui est appelée à disparaître ?
  • Pourquoi tomber une fois de plus tomber sur les propriétaires par le biais de la taxe sur le foncier bâti. Sachant que la pratique des vases fiscaux communicants nous invite à penser que les taxe foncière fera les frais de la suppression de la taxe d’habitation et que cela sera à nouveau haro sur les propriétaires.

Le choix d’une fourchette haute

En choisissant de voter 700 000 € cette année, nous faisons le choix de ponctionner en moyenne 8,9 par habitants. (Cela dépend évidemment des bases)

Pourquoi sommes nous en haut de l’échelle départementale au dessus de Dinan Agglomération et de Lannion Trégor Communauté

COMPARONS AVEC LES AUTRES COMCOM 

  • MORLAIX (inondations) moins de 5 euros par habitant 
  • REDON (Inondations)moins de 5 euros par habitant 
  • GUINGAMP moins de 4 euros par habitant
  • SAINT-POL DE LEON : un peu plus de 3 euros par habitant

Une taxe facultative

Tout cela est sans compter tous les territoires qui n’adoptent pas la taxe car elle est facultative.

Voici 5 raisons pour ne pas voter cette nouvelle taxe.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s