Au sujet du projet de Maison de santé à Lamballe

Le Conseil régional est en session depuis jeudi. A l’ordre du jour, il traite de la Politique Régionale de Santé. Stéphane de SALLIER DUPIN, Vice-président de la Commission « Solidarités » chargée de la Santé au Conseil régional, évoque la question des Maisons de santé.
« Depuis 5 ans, notre secteur a vu naître une série de Maisons de santé regroupant les professions médicales et parfois paramédicales. C’est le cas à Loudéac, Plémet, Plouguenast. Ce sera le cas bientôt à Merdrignac. Ces maisons ont bénéficié d’une aide de la Région au titre des politiques territoriales mais également d’importantes aides de l’Etat lors des deux générations de Pôles d’Excellence Rurale. Cette aide est significative puisque, pour le projet de Maison de Santé de Merdrignac, c’est 962 000 euros qui sont attribués par l’Etat à la Communauté de communes.
Quelles leçons tirer des maisons de santé existantes ? Elles permettent de garder les médecins existants. Elles n’ont pas encore fait leurs preuves pour attirer de nouveaux médecins, qu’ils soient spécialistes ou généralistes.
Pourquoi ? Les nouvelles générations de médecins veulent de bonnes conditions matérielles de travail mais elles ont aussi de nouvelles exigences de qualité de vie extra-professionnelle.
80% des sorties de la faculté de médecine sont des femmes.
• Elles ont le souhait légitime d’avoir une vie de famille.
• Leur conjoint doit aussi travailler
• Elles peuvent avoir le désir de travailler à 80% de temps. Il faut alors disposer de deux médecins pour une ouverture du lundi matin au samedi soir.
• Il faut vaincre les prévenances que peuvent avoir ces nouveaux médecins quant à une installation hors des grandes villes.
Sur ce dernier point, il existe l’expérience intéressante des « internats de médecine en milieu rural » tel qu’elle est menée à Bréhan (56). Les étudiants découvrent ainsi la vie de médecin en milieu rural ou en petite ville à l’occasion d’un stage de fin de cursus universitaire.
La maison de santé est une bonne chose pour améliorer les conditions de travail des médecins et faire progresser le confort d’accueil des patients qui trouvent le plus de services possibles sur un seul lieu. Sa création est nécessaire mais pas suffisante. Il faudra sans doute aller plus loin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s