Stéphane de SALLIER DUPIN veut éloigner les éoliennes des habitations

1000 m au lieu de 500 m, c’est la distance que le Conseiller régional Stéphane de Sallier Dupin, a voulu instaurer entre les habitations et les nouvelles éoliennes terrestres dans l’avenir. Il a présenté un voeu en ce sens lors de la session du Conseil régional de Bretagne samedi 11 février.  » De loin, un citadin qui passe, trouvera cela beau et majestueux. Pour les … Continuer de lire Stéphane de SALLIER DUPIN veut éloigner les éoliennes des habitations

2017 : une année pour sauver le plan d’eau

Pendant la campagne électorale de 2014, nous avons réussi à placer l’avenir du plan d’eau de la Ville-Gaudu au cœur des enjeux de l’aménagement de Lamballe. Chacun a pu dire combien cet espace naturel, accessible, gratuit, plaisant à toutes les générations – sportifs, personnes âgées, enfants, familles – était important pour les Lamballais. Nous sommes fiers d’avoir fait de ce sujet un véritable enjeu de … Continuer de lire 2017 : une année pour sauver le plan d’eau

Un point sur le projet de maisons médicales.

 La Municipalité projette la création de deux maisons médicales à Lamballe : l’une rue Clémenceau, l’autre sur la place du champ de foire, dans un ensemble immobilier qui se situerait à la place de la caserne des pompiers. Ces maisons médicales sont censées répondre à notre besoin de médecins. Cette réponse est, selon moi, nettement insuffisantes puisque de nombreux territoires qui disposent aujourd’hui de maisons … Continuer de lire Un point sur le projet de maisons médicales.

Fibre optique : une offre technique sans efficacité commerciale.

Le syndicat mixte Megalis et la société Orange ont décidé de lancer la fibre optique à Lamballe sans proposer de solution commerciale de proximité. À quoi cela sert-il de faire une offre de ce type sans qu’il y ait un service commercial efficace à Lamballe, sans une boutique orange auquel ont droit les briochins et les dinanais, mais à laquelle n’ont pas le droit les … Continuer de lire Fibre optique : une offre technique sans efficacité commerciale.

Geoffroy de Longuemar fait son entrée au Conseil municipal

Marie-Antoinette Defossez a souhaité démissionner de ses fonctions de Conseillère municipale et de Conseillère communautaire pour des raisons de santé. Notre amitié l’accompagne et notre reconnaissance pour le travail effectué, notamment à Saint-Aaron. Elle demeure bien sûr au sein de l’équipe. C’est donc Geoffroy de Longuemar qui prend la suite et siégera désormais au Conseil municipal et Yves Mégret qui prendra la suite au Conseil … Continuer de lire Geoffroy de Longuemar fait son entrée au Conseil municipal

L’opposition s’abstient sur le projet de maison médicale du champ de foire.

Lors du Conseil communautaire du lundi 17 octobre, l’opposition lamballaise est intervenue sur les deux sujets concernant les médecins : La signature d’une convention liant l’hôpital et la communauté de communes pour l’installation d’un médecin salarié avec un mi-temps en médecine de ville. La choix de la SEMAEB pour réaliser les projets immobiliers de la place du champ de foire et de la rue Clemenceau … Continuer de lire L’opposition s’abstient sur le projet de maison médicale du champ de foire.

Point d’étape sur le déploiement de Bretagne Très Haut Débit

Comparons-nous à l’échelle nationale Vous nous proposez ce point d’étape à un moment du calendrier qui n’est pas anodin, le moment où on commence à rentrer dans les réalisations ou plus précisément dans la commercialisation. C’est le mot « calendrier » qui sera le fil rouge de mon propos tout en sachant pertinemment combien ce calendrier dépend de la mobilisation des fonds dans un montage complexe mais qui permet l’association de … Continuer de lire Point d’étape sur le déploiement de Bretagne Très Haut Débit

Distribus : économiquement fragile pour la 2ème fois.

Les élus de l’opposition lamballaise ont voté pour la nouvelle convention Distribus lors du Conseil communautaire du 3 octobre 2016. Nous voulons la continuité du service, notamment pour les personnes les plus fragiles. Nous n’avions donc pas le choix puisqu’il n’y avait qu’une seule proposition pour gérer le Distribus de 2017 à 2019. Cette convention n’est prévue que pour 3 ans avant que ne se … Continuer de lire Distribus : économiquement fragile pour la 2ème fois.